Femmes Solidarité 91

L’établissement Femmes Solidarité 91 est spécialisé dans l’accueil et l’hébergement des femmes victimes de violences conjugales, avec ou sans enfant. L’orientation et l’accueil des femmes se justifient par le seul critère de violences conjugales.

 

Le C.H.R.S. (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale)

88 places dont 49 en accueil d’urgence

  • Mise à l’abri des femmes victimes de violences conjugales, avec ou sans enfant (en appartement individuel/studio)
  • Un accompagnement éducatif global jusqu’au relogement
  • Un soutien psychologique en direction des femmes et des enfants hébergés
  • Des actions individuelles et collectives proposées aux femmes et aux enfants
  • Des interventions et des informations spécifiques sur la question des violences conjugales

 

Le L.E.A.O. (Lieu d'écoute, d'accueil et d'orientation)

L'Ecoute

Une permanence téléphonique à la disposition des femmes victimes de violences conjugales, de leur entourage, mais aussi des partenaires et professionnels.

  • Une écoute attentive et bienveillante
  • Des conseils adaptés à votre situation
  • Des informations juridiques
  • Une aide à l'orientation dans un travail partenarial

L'Accueil

  • Des entretiens sur place, sur rendez-vous
  • Des accompagnements spécifiques
  • Une consultation psychologique les lundis, vendredis sur rendez-vous
  • Une domiciliation administrative

 

Les formations - Sensibiliser et prévenir

Les équipes de Femmes Solidarité 91 dispensent des formations et mènent des actions de sensibilisation auprès de différents partenaires tels que les gendarmes, policiers, travailleurs sociaux en activité ou en formation, les acteurs municipaux et associatifs, réseaux de santé…

Ces actions visent à questionner les représentations concernant les violences conjugales, aider au repérage et à l’identification des différentes formes de violences.

Elles permettent de comprendre le phénomène d’emprise et le cycle des violences ainsi que leurs répercussions sur les femmes et les enfants.

Une partie théorique avec des apports juridiques en matière pénale et civile est illustrée avec des exemples concrets.

Pour apporter l’aide la plus efficace aux victimes, une information est donnée sur les réseaux d’aide et les structures spécialisées afin d’articuler et de consolider les liens partenariaux.

Partenaires principaux :
Avocats, police, gendarmerie, structures spécialisées et intervenants généralistes.

 

Document à télécharger :
Le projet d'établissement